Diminuer votre consommation de sucre raffiné ?Pourquoi ? Comment ?

Vous souhaitez diminuer votre consommation de sucre raffiné par envie ou pour des raisons de santé…ce post est pour vous.

Pourquoi diminuer, voire arrêter, votre consommation de sucre raffiné ?

Le corps sait produire du glucose à partir des bonnes graisses. Ces dernières sont indispensables alors que le sucre pas du tout. Notre cerveau est constitué à 80 % de gras. Il faut donc le nourrir avec des bonnes graisses : il fonctionnera mieux à tout âge. Et surtout, si vous mangez moins de sucre, votre organisme ira chercher ce dont il a besoin dans la graisse corporelle stockée.

Le sucre raffiné n’apporte que des calories vides. Il n’a aucun intérêt nutritionnel pour notre organisme (ni vitamines, ni minéraux, ni fibres, ni protéines, ni lipides).

De nombreuses études scientifiques/médicales, plus ou moins récentes, démontrent que le sucre est à l’origine de nombreuses maladies contemporaines et/ou que son arrêt améliore nettement les symptômes :

  • Diabète de type II  est un dérèglement de l’organisme du à un apport trop important de sucre raffiné (chaque organisme a son échelle et son fonctionnement ; on peut croire qu’on consomme peu de sucre, mais c’est déjà trop pour notre propre métabolisme)
  • Résistance à l’insuline
  • Cancer : les cellules cancéreuses se nourrissent de sucre
  • Alzheimer : certains l’appelle le diabète de type III
  • Hyperactivité
  • Parkinson
  • Sclérose en plaque
  • Surpoids et obésité bien sur

Comment savoir si on consomme trop de sucre raffiné ?

Quand on est un bec sucré, on le sait.

Mais parfois, on croit manger peu de sucre mais on oublie les sucres cachés : pain, pâtes, miel, grignotage, sucre dans le café/thé/tisane, confiture, sirop, alcool, et autres douceurs bien réconfortantes).

Prendre le temps d’observer ce qu’on mange peut laisser perplexe.

Pourquoi le sucre est-il un tel réconfort ?

              « Si tu es sage, tu auras un bonbon/gâteau » et toutes ses déclinaisons. Je n’en ferai pas l’analyse ici.

Comment diminuer/arrêter ?

C’est plus ou moins facile, ça prend plus ou moins de temps mais surtout, c’est possible.

Tout d’abord, prendre conscience de la quantité de sucre raffiné que l’on ingère.

Pour rester objectif, il est souvent très utile de se faire accompagner dans cette démarche. L’accompagnant sera objectif et bienveillant et ne nous trouvera pas de fausses excuses et ne passera pas à côté de ce qu’on minimise si on le fait seul.

Selon le caractère de chacun, il sera plus facile de tout arrêter du jour au lendemain ou de diminuer les quantités de moitié chaque semaine par exemple.

A noter : certains peuvent ressentir des symptômes désagréables lors d’un arrêt trop brutal du sucre : maux de tête, fatigue, sensation de manque… N’oubliez pas que le sucre agit comme une drogue sur votre organisme

Il faudra trouver un moyen de vous détourner du sucre raffiné. Une envie de grignoter ? Trouver un autre « tic » : boire un verre d’eau, s’occuper du linge, aller faire un tour, …

Il faudra compenser le sucre par :

  • des bons gras variés : huiles végétales (coco, noix, cameline, lin, olive), du beurre, des fromages crus, du mascarpone, du fromage blanc, des oléagineux (noix, amandes, olives, noisettes, graines – lin, chia, tournesol) et même fruits dans un 1er temps
  • et des fibres, donc des légumes divers et variés (bio, de saison, cuisinés maison ou crus – avez-vous testé le brocoli cru ? excellent avec une tapenade, une sauce maison au fromage blanc, du houmous…)

Certains vous partageront des expériences très positives de réussite dans la facilité, d’autres des expériences plus poussives, plus compliquées.

Quelle que soit la team dont vous faites partie, vous réussirez.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez mes autres conseils

A l’automne, on se reminéralise pour le printemps

Adoptez une alimentation riche en nutriments L'automne est le bon moment pour renforcer votre immunité. D'autant que la reminéralisation obtenue vous servira au printemps.Vous devriez donc consommer une alimentation riche en nutriments. Quelques pistes :Optez pour des...

Je teste pour vous la CURE d’ARGILE

Depuis 15 jours, je teste pour vous la cure d'Argile par voie interne. J'aime cette cure car les bienfaits sont nombreux sur l'ensemble du corps et elle ne coute presque rien. Pour 3 semaines, il faut environ 65 g d'argile. 1kg coute 9€ ! Les changements que j'ai pu...

Comment chouchouter votre foie ?

Mange : amer au printemps, vinaigré l'été, piquant à l'automne, gras en hiver Le printemps est LA période idéale pour chouchouter son foie. C’est le moment où le foie se régénère le mieux (eh oui le foie a la capacité de se régénérer). Savez-vous que les solstices et...

Le Foie, un organe à ne pas négliger

Le foie est malmené, c’est l’organe pare-choc de tous les autres. La liste de ses fonctions est très longue. On peut citer : détoxifier l’organisme, gérer les apports de sucres (tous les sucres), fabriquer les hormones, les enzymes, … Notre alimentation et notre...

Retrouver un équilibre, d’accord, mais par où commencer ?

Et si vous essayiez la COHERENCE CARDIAQUE ? C’est tout simple, ça ne coute rien ; enfin si 3 x 5 mn de votre temps par jour Les bienfaits de la cohérence cardiaque sont multiples car elle rééquilibre le système nerveux. Le corps réapprend à avoir des réponses...